Numéro gagnant

Published on May 14 2014

© DR

© DR

Il paraît qu'il y a les femmes Guerlain et les femmes Chanel. Perso, y a pas photo, j'ai cédé à toutes les versions de la guerlinade : de Nahéma, le premier, offert par un amoureux, à Chamade le temps d'une escapade à San Francisco, en passant par Vol de Nuit, Jicky, Habit Rouge… J'ai toujours un flacon de L'Heure Bleue à la maison, mais chaque été je pars à la campagne avec Après l'Ondée. J'aime sentir Shalimar ou Insolence dans le cou de Maman. Et je me réserve un peu de Liu pour aller voir Turandot, bientôt…

Pourtant, dans la géographie Chanel, trop abstraite à mon goût (excepté le N°19, que j'adore mais qui ne me le rend guère, hélas...), un parfum me fait de l'œil chaque printemps, depuis des années: c'est le N°22, un sillage encore plus explosif que le N°5, des aldéhydes poussés à fond les ballons, rose et jasmin comme repassés au fer chaud. Fleuri sans être opulent, tenace mais pas capiteux, le 22, harmonieusement poudré, magnifie toutes les peaux, quelle que soit sa famille de prédilection. De quoi se prendre pour une femme Chanel aux beaux jours…

N°22, de Chanel, collection Les Exclusifs. 200 ml, 190 €.

Published on #Tocade

Comment on this post