Science-fiction

Published on May 24 2014

© DR

© DR

Lionel Paillès a commencé comme journaliste politique, au Quotidien de Paris puis au Parisien. Il a lancé Men Health et relancé Vital. Depuis, il écrit sur le parfum aussi bien pour Grazia et Lui que pour une revue professionnelle comme Cosmétique Mag. Il tient également une chronique dans l'émission "Goûts de luxe" sur BFM . "J'y ai d'abord parlé bien être, beauté, massages, spas, car le parfum n'intéressait guère, m'explique-t-il. Ensuite, j'ai pu faire une chronique sur la niche ou les nouveaux lieux de la parfumerie à Paris. A la radio, ils s'en foutent des annonceurs !", ajoute-t-il, enthousiaste.

Moi qui caresse régulièrement le rêve de parfumer le micro, j'ai tout de suite eu envie de rencontrer le personnage. Cela tombe bien : l'homme qui parfume les ondes vient d'écrire Esprit de synthèse, un petit opus poétique et pédagogique consacré aux molécules mal-aimées du parfum.

Ambroxan, iso E super, floralozone, ces matériaux barbares nés dans les labos lui inspirent une "tendresse particulière". Il rend hommage aux petits bijoux de la chimie dans de courts portraits, mi-science mi-fiction. On y apprend par exemple que la calone n'est pas que la note "aérienne et aqueuse" de la pastèque, mais aussi le nom du héros d'un livre d'espionnage publié chez Fleuve noir en 1971, Calone est au parfum !

Esprit de synthèse s'offrira à tous ceux qui voudraient retrouver avant l'heure l'odeur de vacances contenue dans certains flacons (le salicylate de benzyle "sent bon la serviette de plage un peu rêche, décolorée saison après saison, le sable chauffé par le soleil, le seul marin") ou qui aimeraient comprendre à quoi tient le charme désinvolte d'Eau sauvage de Dior (à l'hédione, cette molécule qui a inventé "en parfumerie le présent perpétuel"). Sans oublier tous ceux qui croient encore qu'un muguet "naturel" peut exister… Ca fait du monde, donc !

Aujourd'hui Lionel Paillés prépare un livre de nouvelles sur le thème du parfum. "A travers tout ce que j'ai fait, nous confie-t-il, je sais à présent qu'avec le parfum je cherchais un alibi journalistique pour oser écrire de la fiction". La plume alerte qu'il déploie dans ce premier ouvrage laisse présager de très bonnes lectures…

Esprit de synthèse. Du parfum, des molécules, de Lionel Paillès. Les Editions de l'Epure, 2013, 61 p., 10 €.

Published on #Paroles d'Auteurs

Comment on this post