Tristes tropiques

Published on July 6 2014

Tristes tropiques

Pour entrer dans l'été, Nathalie, 48 ans, qui aime les parfums de fleurs et de figue, a testé l'Eau tropicale, de Sisley. Une composition estivale qui manque, hélas, un peu de tenue à son goût…

Durant les cinq premières minutes, j'ai le sentiment de plonger dans un bouquet venu d'ailleurs, de très loin. Un pshitt frais, fleuri, légèrement sucré, qui me remplit bien les narines et me donne un coup de fouet. Si ça restait comme ça... Mais non, il ne tient pas ! Ah oui, ça, c'est un vrai voyage : tu décolles très haut, très vite, et tu redescends tout aussi vite. Ce parfum s'échappe, et il m'échappe. Comme quand tu enfiles une petite laine et un manteau, bientôt tu ne sens plus la petite laine et tu te refroidis... Ou comme un amoureux qui t'envoûte et te délaisse presque aussitôt alors qu'il te promettait tellement… Pas question qu'il te colle à la peau, non, il s'approche, te séduit, te prend dans les bras puis s'enfuit. Il n'est plus qu'un souvenir avant même d'avoir fait un bout de chemin.

Published on #Paroles d'Odeurs

Comment on this post