Sous le charme

Published on September 16 2015

Sous le charme

En août, tandis que l'été me chantait des airs d'Italie à l'ombre des micocouliers, Natacha est tombé amoureuse... d'un parfum : Bois des îles, de Chanel.

Depuis des mois, mon système neuro-olfactif me réclamait désespérément un coup de cœur – il avait envie de vibrer, c'est sûr (un peu, beaucoup... comme une belle histoire d'amour). Je me mets alors à humer, humer et encore humer, pendant des jours, des semaines... Et… rien. Enfin, je lâche prise, totalement prise, jusqu'à snober cette envie, et définitivement la faire taire.
Mais bientôt la perspective d'un cadeau d'anniversaire pour une amie m'évoque naturellement une idée parfumée... Je pars alors en repérage chez Chanel, 382 rue Saint-Honoré, avec une idée derrière la tête, et quelques échantillons dans le sac à la sortie.
Trois jours plus tard, après un surprenant rhume aoûtien, je dépose sur mon poignet et dans le creux du coude quelques pschitt vigoureux de... Bois des îles. Dans un premier temps, pas grand-chose, son sillage me laisse froide. Ce n'est qu'une bonne demi-heure plus tard que l'ylang me fouette le nez et me transporte vers je ne sais quel territoire exotique imaginaire. Il me mène sans détour vers cet état tant attendu, l'état amoureux.
Oui, suis totalement tombée sous le charme, et en amour, de cette odeur suave, boisée, fleurie, terriblement cotonneuse et charnelle. Je ne sais pas où je voyage, mais je voyage, c'est certain. La destination m'importe peu, du moment que j'y suis. Parole de Natacha, faut jamais désespérer.

Published on #Paroles d'Odeurs

Comment on this post