Nos années sauvages

Published on November 30 2015

© Peter Beard

© Peter Beard

La saison vient de passer à l'heure du cuir (Bel Ami, Tabac Blond, Le Sac de ma mère…), et Mémo imagine sa quatrième fragrance sur ce thème. Alienor Massenet, la parfumeuse qui signe tous les jus de la maison, aime jouer avec les accords réputés masculins. Cardamome, safran, cumin, son nouvel African Leather invite à faire ses bagages pour un safari — moins vert qu'Irish Leather, qui avait cartonné il y a trois ans, moins baumé ou velouté que les cuirs italien et français de la marque.

La note cuir possède ce pouvoir de sonner tantôt fauve (Cuir de Russie, chez Chanel) tantôt daim (Cuir Beluga, de Guerlain), de claquer comme un fouet ou de se fondre dans la savane. La nouvelle bougie Peau de Bête, des Liquides imaginaires, n'échappe pas à ce paradoxe: elle fleure bon l'animal sauvage sur le parquet ciré. Et habille de luxe nos intérieurs hivernaux.

Car les effluves de cuir évoquent toujours une certaine opulence : savez-vous que les constructeurs automobiles en parfument les sièges de leurs voitures pour les rendre plus désirables ?...

Published on #Numéros Cinq

Comment on this post