Published on January 20 2016

Fauve qui peut

Parfum millésimé, une bonne idée ? l'enquête mériterait d'être menée (mais pas ce soir...). En attendant, Tabac Tabou est la vraie bonne surprise de cette rentrée 2016. Chaque année, le nouveau sillage de Parfum d'Empire sera produit en très petite quantité, et l'étiquette mentionnera son millésime — de quoi rendre dingues toutes celles qui, comme moi, viennent d'y succomber.

A peine senti, j'ai su que c'est lui qui m'accompagnerait bientôt sous le soleil des îles. Chaldée moderne, genre de Sables (mouvant), ce Tabac Tabou 2015 m'invite à sortir de ma torpeur hivernale (et à écrire un post) (et à rouler dans le foin.. ;)

Avec ses notes de narcisse et d'immortelle, il prétend renouer avec la fonction sacrée du parfum. Mais moi, entre la terre et le ciel, j'y sens surtout l'hiver qui s'éloigne, et le soleil qui infuse.

Parties pour faire un tabac, ces volutes-là ? ou suis-je définitivement dans une période fauve...?

Tabac Tabou, de Parfum d'Empire, 50 ml, 140 €.

Published on #Tocade