Attache-moi !

Published on December 8 2012

© Fanny Leloup

© Fanny Leloup

Quelques milligrammes d'ocytocine, et la question des liens entre les êtres serait peut-être réglée à jamais ! Dans le dernier roman de Florence Noiville (L'Attachement, Stock), l'un des personnages, Anna, évoque cette « molécule de l'attachement » que se met à sécréter l'hypothalamus d'un sujet amoureux à la vue d'une photo de son partenaire – tandis que certaines aires de son cerveau, celles où se nichent la tristesse et la peur par exemple, sont mises hors circuit.

L'ocytocine joue un rôle majeur dans la façon dont se nouent les liens entre les gens: amitié, amour, coopération, empathie, confiance... Elle pourrait aussi favoriser la fidélité au sein d'un couple. Une étude allemande vient de montrer que les hommes monogames à qui l'on avait administré un peu de cette hormone, par voie nasale (sous forme de spray), conservaient une distance bien plus raisonnable vis-à-vis d'une femme qui leur plaît que ceux qui avaient reçu un placebo (The Journal of Neuroscience du 14 novembre).

On ignore ce qu'attendent les industriels de la parfumerie pour intégrer cette molécule à leurs travaux et... le faire savoir. Car l'argument marketing est de taille. Imaginez un peu, la fragrance qui rend fidèle ! Nul doute qu'un sortilège aussi irrésistible à portée de flacon serait un succès. Qui ne voudrait pas renforcer les liens avec l'être aimé, chaque matin, en quelques coups de spray ? Reste à savoir à quoi pourrait bien ressembler, sur la peau, le parfum de l'attachement...

Published on #L'Air du Temps

Comment on this post

Windows 8 drivers 12/03/2013 08:09

Thanks for clearing out the doubts regarding Oxytocin's impact on human beings. You have made a good point about it with necessary statements and I think you cannot better explain it. I am lucky that I was able to land on this page and read this article.