Caresse de rouge

Published on October 8 2012

Un mètre carré de rouge à lèvres (1981), de Fabrice Hyber

Un mètre carré de rouge à lèvres (1981), de Fabrice Hyber

En russe, rouge et beau, c'est du pareil au même. Un mot pour désigner "la couleur par excellence", celle dont Michel Pastoureau dit que la palette s'est mise en place plus précocement que les autres et qu'elle est la plus diversifiée.

Côté fards, le rouge inspire les artistes et les parfumeurs. Dans les mains de Fabrice Hyber, le lipstick change d'échelle : d'abord monochrome incandescent – Un mètre carré de rouge à lèvres (1981, ci-dessus), pour lequel l'artiste avait demandé vingt tubes de raisins à une société de cosmétiques. Puis, trente ans plus tard, sculpture parfumée, rouge à lèvres géant en 3D aux effluves de rose, de violette et d'iris : son Mètre cube de beauté, à voir au Palais de Tokyo en ce moment (ci-dessous), a été confectionné à partir de la matière brute d'un bâton de rouge Saint Laurent. En passant à grande échelle, le geste intime de se farder les lèvres se perd, mais pas la force du rouge, dit l'artiste. Ni son odeur poudrée.

Un mètre cube de beauté, de Fabrice Hyber © André Morin

Un mètre cube de beauté, de Fabrice Hyber © André Morin

Les parfums à l'odeur de rouge à lèvres, eux s'amusent à ne retenir de ces traces feutrées de femme fatale que les notes cosmétiques, à porter comme un maquillage olfactif invisible à l'œil nu. Débarrassées des cires, pâtes et corps gras, les fragrances ne gardent que les édulcorants qui leur donnent une touche gourmande : cœur d'iris et rose de Damas dans Moulin Rouge 1889, plus quelques touches de prune, de cannelle et d'absinthe. Rose girly et bonbon à la violette dans Lipstick Rose, aux Editions de parfums Frédéric Malle. Absolu de rose, violette toujours, cuir, muguet, framboise et poudre de riz dans Putain des Palaces, d'Etat libre d'Orange. Et si Jovoy sort un Rouge Assassin en hommage aux garçonnes (une rose fraîche très boisée), la maison a déjà exploré la note de rouge à lèvres sous forme de bougie, dans Lipstick 0140200619 – le numéro de téléphone de la boutique parisienne.

« Matières Premières », exposition au Palais de Tokyo, à Paris-16e (Un mètre cube de beauté, de Fabrice Hyber). Jusqu'au 7 janvier 2013.

Lipstick Rose, de Ralf Schwieger aux Editions de parfums Frédéric Malle. 50 ml, 115 €. Putain des Palaces, d'Etat libre d'Orange. 50 ml, 64 €. Moulin Rouge 1889, d'Histoires de parfums. 60 ml,
87 €. Rouge Assassin, de Jovoy. 50 ml, 80 €. Lipstick 0140200619, de Jovoy, 60 €.

A lire : Lèvres de luxe, de Jean-Marie Martin-Hattemberg (Ed. Gourcuff Gradenigo, 2009).

Published on #Numéros Cinq

Comment on this post

MBCE 10/17/2012 13:26

Il existe également une très belle édition de Fabrice Hyber aux Editions Bernard Chauveau, intitulée Je s'aime : http://www.bernardchauveau-editeur.com/Fabrice-Hyber---Je-s-aime/Rencontre-d-atelier/products_id=318/-/fiche_produit.htm