La nuit américaine

Published on November 4 2012

© Coco Tassel

© Coco Tassel

Le 4 novembre 2008, Obama devenait président des Etats-Unis et nous, on fêtait le lancement de Plaisirs de parfums. Un livre-carnet dans la lignée des « Plaisirs de... » qu'illustrait et publiait depuis quelques années la graphiste Coco Tassel. Thé, bonbons, café, vin, chocolat, ses bouquins laissaient une large place à l'imaginaire et au récit : à côté de tout un tas d'infos sur ces substances ludiques ou raffinées, il y avait des pages vierges pour noter ses remarques, raconter ses expériences. « Des espaces vides, où le détail prend tout son sens, pour inciter les gens à se livrer. » Coco aime créer « des choses légères, dans lesquelles les gens se retrouvent. Eparpillées pour que chacun puisse piocher ».

Ces livres-objets inclassables (un « vrai casse-tête pour les libraires, des livres avec des pages blanches ») ont certainement parlé à mon imaginaire puisque quelques mois après notre rencontre, pour une interview, nous décidions de travailler ensemble sur un... Plaisir de parfums. Un projet mené à bien en quatre mois seulement, commencé en mai, achevé en septembre, imprimé en octobre, lancé en novembre pour être en décembre sous le sapin ! Un tunnel de travail, de partage et de bonnes idées, un lot de doutes et de joies, quelques frictions, quatre mains s'affairant, qui à l'histoire de la parfumerie et à celle des matières premières, qui au dessin des fleurs, des flacons et aux droits des images. Aidées de quelques anges gardiens qui ont cru en notre projet, comme Frédéric Walter et Sophie Cauchi chez Givaudan, sans lesquels Plaisirs de parfums n'aurait pas
existé.

Mais surtout, au cœur de ce livre-objet, figurent les paroles d'une vingtaine de parfumeurs, leurs réponses à un questionnaire que nous leur avions envoyé. Une odeur d'enfance ? une œuvre d'art qui rimerait avec un parfum ? un parfum pour un voyage ?... Treize questions et autant de réponses qui ont sans doute inspiré le principe même de ces Paroles d'Odeurs aujourd'hui. On y apprend par exemple qu'Isabelle Doyen (Annick Goutal) aurait souhaité parfumer Corto Maltese ; que pour
Jacques Polge (Chanel) la note bleue sentirait « Rohmer ou Guerlain » ; que la plus belle aventure parfumée de Daniela Andrier (Givaudan) est « toujours la prochaine » ; que la matière première fétiche d'Olivier Polge (IFF), c'est le patchouli ; que l'odeur du vent résiste à Jean-Claude Ellena (Hermès) ; et que souvent Jacques Cavallier (aujourd'hui chez Louis Vuitton) se rend au MoMA parfumé au Classique de Jean Paul Gaultier (qu'il a composé) pour admirer Les Demoiselles d'Avignon.

Il y a aussi des regrets : avoir oublié une partie de la niche de peur de passer à côté d'un classique ; ne pas avoir parlé, par exemple, de Marc-Antoine Corticchiato et de ses sublimes Parfums d'Empire (comme Equistrius, ou son dernier né, Musc Tonkin) ; s'être senti obligée de retracer (lapidairement) l'histoire de la parfumerie de l'Egypte ancienne à nos jours ; ne pas avoir pu prendre tout le temps de préciser, d'alléger, de couper... Regret aussi de ne pas avoir mentionné mon fils en page de remerciements, lui qui, à 8 ans, connaissait mieux sa géographie que Coco et moi réunies (et qui nous a sauvé la mise sur la carte des Odeurs du monde...), ni mon amie Christine pour m'avoir incitée à lancer ce projet avec l'optimisme contagieux qui la caractérise. Et aussi celui d'avoir laissé une méga-coquille dans le texte malgré les 1001 relectures que nous lui avions apportées !

Plaisirs de parfums a été une belle aventure, a connu un joli succès et nous a valu un tas de belles rencontres. Il se commande encore sur le site des Editions Paja. Quatre ans après sa sortie, la seule question, ou presque, que je me pose ce soir en repensant à son lancement, c'est si Obama sera réélu dans deux jours...

Plaisirs de parfums, éd. Paja, 2008, 15 €. Dernier ouvrage de Coco Tassel, un livre CD : La Comédie du sommeil (avec Valeria Bruni-Tedeschi), Paja Editions, 24,50 €.

www.paja-editions.com

Published on #Tocade

Comment on this post

Christa 11/19/2012 13:38

De lire votre article me donne l'envie immédiate de me replonger dans ce livre que j'ai pourtant maintes et maintes fois parcouru.
Obama étant désormais réélu, devons-nous nous attendre a un nouvel opus a mettre sous le sapin?

Note de Parfum 11/05/2012 12:05

Votre article est émouvant! J'aime beaucoup votre livre, il est accessible et permet une belle entrée en matière, c'est un bel objet. Bravo!