Un homme parfait

Published on December 12 2012

© DR

© DR

Une fragrance éphémère senteur pizza au Canada, la roquette mise en flacon à Gaza (la M75, pas la salade !), et bientôt le premier jus de One Direction, un boy-band en vogue chez les ados des années 10. Euh... c'est comment qu'on freine ? « A quand l'after-shave de Monsieur Seguin ? » renchérit Gilles en ricanant, lui qui oscille entre grands classiques et effluves confidentiels.

Gilles, 50 ans.

Je mets Bois d'Argent, un des parfums de la Collection privée de Dior. Découvert complètement par hasard chez L'Eclaireur, il y a cinq ou six ans. J'étais entré dans la boutique pour essayer une veste japonaise. J'en suis ressorti sans la veste mais… avec le parfum! Un coup de foudre.
Longtemps, ma mère m'a interdit de porter Pour un Homme, de Caron. C'était celui de mon oncle mort. Chez les femmes, certains Guerlain me font tourner la tête. Mitsouko, Shalimar… Avant, je portais Habit rouge, auquel je reste fidèle dans mon infidélité.

Published on #Paroles d'Odeurs

Comment on this post