Petite tenue

Published on October 21 2014

© Manara

© Manara

"Je l'aime bien, mais il ne tient pas..." C'est fou combien ce reproche est dans l'air du temps ! Mais n'accuse-t-on pas à tort les parfums de manquer de tenue alors qu'ils se contentent de jouer leur propre partition ?

Certains jus qui séduisent au premier coup de nez s'avèrent décevants au fil du temps. La faute, souvent, aux muscs blancs ou aux bois ambrés dont peuvent abuser les parfumeurs sous la pression des marques exigeant des sillages toujours plus tenaces. La faute également au consommateur, qui en veut (lui aussi toujours plus) pour son argent. Ces parfums-là, on les oublie au fond de leur flacon...

Quant aux autres, un conseil : apprenez à les aimer tels qu'ils sont — sinon changez-en ! Car le caractère d'un parfum, ce n'est pas (que) les notes qu'il dégage durant les douze premières secondes. Mais bel et bien une architecture savamment élaborée que lui dicte sa formule. Imaginez un grand arbre plein de fleurs, de feuilles et de fruits, une plante dont les ramifications ne tiendraient pas le même langage des racines jusqu'aux cimes. C'est cela, un parfum, un être vivant qui se raconte une histoire au plus profond de votre être: sur la peau.

Published on #L'Air du Temps

Comment on this post