Sacrés numéros

Published on October 15 2012

© Chanel

© Chanel

A l'heure où Brad Pitt sussure quelques mots autour du N°5, Clotilde, 52 ans, nous raconte sa fidélité au N°19 de Chanel.

C'est le seul parfum que j'ai jamais porté. Mon unique luxe. Celui que je me suis offert, l'année de mes 20 ans, avec ma première paie. Je m'étais coupé les cheveux, je portais une nouvelle paire de lunettes et des chaussures à talons. Chanel, c'est plein de choses. C'est le top du luxe. Et puis je mets du parfum comme je mets mes lunettes le matin, je ne vois pas sans. Il fait aussi partie de mon odeur de maman, c'est une des raisons pour lesquelles je n'en changerai jamais. Un jour, mon premier mari m'a offert Poison. J'ai détesté. Je n'osais pas le lui dire, je ne le portais jamais. Je le reconnais encore aujourd'hui dans le métro. C'est pas possible que ça existe toujours... !

Published on #Paroles d'Odeurs

Comment on this post