Tant qu'il y aura des hommes

Published on October 9 2013

© Ravage

© Ravage

Les hommes tranquilles devraient essayer l'Eau de Monsieur. Rien de tape-à-l'œil ni de troublant dans ce nouvel opus signé Goutal, juste la promesse d'une virilité paisible, sur fond de santal et de patchouli de Java. Les vigoureux agrumes et aromates qui donnent le top départ — mandarine, menthe, baies de genièvre... — perdurent derrière l'armoise et le géranium.

Une Eau qui semble toute droit sortie de la collection des "Parfums de Monsieur" édités par le duo de créateurs Ravage. A l'occasion d'une expo sur le fétichisme, lors de la Biennale de mode d'Arnhem, ces deux vieux complices de la chasseuse de tendances Li Edelkoort, qui organisait l'expo, ont imaginé six fragrances autour des gestes et des objets intimes d'un gentleman. "On voulait créer quelque chose qui donne l'impression d'exister depuis longtemps", explique le duo : les senteurs d'un sac vintage en cuir (Le Nez de Monsieur), celles d'une cravate (Le Rêve de Monsieur) ou d'une chemise immaculée (Le Blanc de Monsieur).

Rien de bien révolutionnaire olfactivement parlant, mais des parfums que ne désavouerait pas un James Bond un peu old school. Un gentleman anglais que ces deux enfants terribles de la déco pourraient très bien incarner à eux deux, bien qu'ils soient... néerlandais : Arnold et Clemens s'habillent à ce point pareil qu'on pense parfois qu'ils sont jumeaux ! Depuis leur rencontre sur les bancs de l'école des beaux-arts il y a quarante-cinq ans, les "deux garçons", comme les appellent encore leurs amis, s'amusent comme des petits fous dans leurs nombreuses collaborations. "On a besoin d'un point de départ pour travailler en cascade", déclarent-ils. Ils réalisent aussi bien des bijoux, des foulards ou du linge de maison que des luminaires, des meubles, des tapis... Ils aiment autant le cristal et la porcelaine que le bronze et la céramique. Et ils peignent, bien sûr ! Leurs clients ? Swatch, Alessi, Toyota. Ravage a même collaboré à des recettes de cuisine pour Elle Déco !

Pour rester les plus doux des hommes, ces espions à l'anglaise pourrraient aussi s'inspirer du très Français Arsène Lupin. Son côté Voyou a inspiré une fragrance à Guerlain, qui parfume le dernier onguent masculin de la maison: Pâte de Velours, un baume apaisant pour leur épiderme mis à mal sous le feu du rasoir. Quant aux garçons les plus indécis, ils pourront toujours se replier sur Pour Monsieur (1955), de Chanel, une valeur sûre.

Et aussi, dans la collection des Parfums de Monsieur : L'Amant de Monsieur, pour un bel Italien sous le soleil de Capri ; les Larmes de Monsieur, pour accompagner le spleen automnal ; La Vie secrète de Monsieur, pour un homme "un peu kinky", dixit Ravage. Toutes les fragrances ont été créées par des parfumeurs de Firmenich. Et aucune n'est commercialisée.

Eau de Monsieur, d'Annick Goutal, 100 ml, 93 €.

Pâte de Velours, de Guerlain, 100 ml, 75 €.

Published on #Numéros Cinq

Comment on this post